Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cimetière oublié des indochinois du Louron

par amisdecazaux 7 Juillet 2012, 21:17 Les annamites de Cazaux Debat

L'association des amis de Cazaux - Debat conduit un projet afin dé réaliser une stèle à la mémoire des 19 travailleurs vietnamiens morts en 1918 alors qu'ils construisaient le canal d'amenée d'eaux entre Avajan et Arreau.

 

Une série d'article publié le premier avril 2012 dans "la Dépêche du midi" explique l'importance de ce projet:

 

http://storage.canalblog.com/24/55/752138/75907714.pdf

 

IMG_0001-copie-1.jpg

 

IMG_0003.jpg

 

IMG_0001-copie-2.jpgIMG_0002.jpg

IMG_0002-copie-1.jpg

IMG_0003-copie-1.jpg

 

IMG-copie-2.jpg

IMG_0001-copie-3.jpg

 

IMG_0002-copie-2.jpg

 

IMG_0003-copie-2.jpg

 

Depuis la parution de cette série d'articles, le projet a franchi un pas décisif : le plan de financement est bouclé. Le maitre d'ouvrage est la commune de Cazaux-Debat, qui participe au financement àhauteur de 1000 €, en partie par des prestations qui seront réalisées en régie. L'association des amis de Cazaux-Debat fait un don de 500 € à la commune afin de boucler le budget. Le reste du fincement est assuré par la réserve parlementaire, grace à l'appui à ce projet de Monsieur Pierre Forgues, député des Haures Pyrénées jusqu'en juin 2012. Le montant de la réserve parlementaire pour ce projet s'élève à 2500 € (50% du coût du projet). L'office national des anciens combattants et victimes de guerre participe à hauteur de  1000 € et le Conseil général des Hautes Pyrénées a bouclé le budget par la participation demandée de 500 €.

 

Nous remercions trés vivement tous ceux qui se sont engagés pour la réalisation de ce projet : Monsieur Pierre Forgues, Madame Françoise Buisson, maire de Cazaux-Debat et son conseil municipal, Monsieur Michel Pélieu, Président du Conseil général et conseiller général de Bordères-Louron ainsi que Monsieur Banas, chef du service départemental de l'ONAC des Hautes Pyrénées.

 

La stèle devrait être en place pour la fin de l'année 2012, dans la clairière où ont été enterrés 8 des travailleurs coloniaux en 1918, au dessus du pré situé en face du pont de Cazaux-Debat, sur la droite.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page